Kinderwunschzentrum
Berlin
Ihre Spezialisten bei unerfüllter Kinderlosigkeit und Kinderwunsch für Berlin und Brandenburg

Dr. med. Reinhard Hannen

Dr. med. Christian Stoll

Landgrafenstr. 14
10787 Berlin/ Tiergarten

Web: www.kinderwunschzentrum.de
eMail: info@kinderwunschzentrum.de

Tel.: +49.(0)30.263 983 - 0
Fax: +49.(0)30.263 983 - 99
Praxiszeiten:
Montag, Mittwoch, Freitag: 8.00-12.00, 14.00-18.00 Uhr
Dienstag, Donnerstag: 8.00-12.00 Uhr

Wir bitten Sie nach Möglichkeit um eine Terminvereinbarung.


Kinderwunsch Zentrum Kinderwunschzentrum Berlin und Brandenburg bei unerflltem Kinderwunsch
 
 

Abécédaire de la stérilité et l'infertilité (lexique / glossaire)

 

L'infertilité de A à Z...

Vous pouvez chercher ici toutes les notions qui vous sont inconnues et qui sont en relation avec le thème de «l'infertilité» et/ou de la «Médecine de la Reproduction»

 

Veuillez choisir une lettre de l'alphabet ou rechercher un mot

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z [tous]

 

 

Mot:   

 

Mot

Terme technique Explication

Énucléation de myome

extirpation chirurgicale d'un myome

Œstrogène

Féminin - > Hormone. il n'y a certes pas « féminins » et d'hormones « masculines », mais les oestrogènes existent chez la femme avec un taux vraiment beaucoup plus élevé dans le sang. L'oestrogène le plus connu est l'oestradiol qui est formé exclusivement par les cellules de la Granulosa dans l'ovocyte mûrissant

Éjaculât

liquide séminal d'une seule éjaculation contenant les spermatozoïdes.

Abortus imminens

fausse couche imminente. Généralement décrite par des métrorragies au premier trimestre de la grossesse qui se stabilisent heureusement dans la plupart des cas. Il s'agit parfois également de signes précoces d'un avortement spontané.

ACTH-Test

pour contrôler la fonctionnement de la glande surrénale. Un médicament est injecté pour déterminer ensuite la concentration de certaines hormones. Il est employé spécifiquement pour détecter une insuffisance surrénale liée à un défaut enzymatique dans la glande surrénale (AGS)

Adhérences

implants, se formant p. ex. après des inflammations, interventions chirurgicales, saignements ou en cas d'endométriose. Des adhérences dans la région des trompes de Fallope et des ovaires peuvent conduire à une stérilité.

Adhésiolyse

traitement chirurgical consistant à décoller les implants endométriotiques, généralement par laparoscopie, ayant pour but l'élimination des douleurs et des troubles fonctionnels comme la stérilité causés par les adhérences.

Agonistes de la GnRH

hormones stimulant en fait l'hypophyse et visant la distribution de la LH et de la FSH, à partir d'un dosage plus élevé les quantités d'hormones sont vidés et ainsi hormone LH déclenchant l'ovulation est contenue. Elle est en général utilisée comme hormone d'accompagnement d'une thérapie hormonale ou dans le cadre d'une insémination artificielle afin d'empêcher une ovulation prématurée

AGS

défaut enzymatique de synthèse du cortisol. Cela a pour effet une augmentation de la production du premier stade de cortisol, entraînant souvent un excès d'androgènes.

Aménorrhée primaire

quand la femme n'a pas encore eu de règles

Amnioscopie

pour un examen génétique de l'enfant à naître. Une aiguille fine est introduite par la paroi abdominale et le liquide amniotique est prélevé. Les cellules de l'enfant contenues dedans sont examinées génétiquement.

Amniosynthèse

ponction de la cavité amniotique pour extraire du liquide amniotique pour l'établissement d'un examen génétique des cellules amniotiques et/ou cellules de peau de l'enfant présentes dans le liquide amniotique. Une amniosynthèse est pratiquée entre la 14ième et la 18ième semaine de grossesse pour éviter des maladies héréditaires

Anamnèse

histoire ou antécédents de la maladie du patient. Cela inclut de toutes les maladies et opérations subites. L'anamnèse du cycle menstruel, c'est-à-dire le déroulement des règles dans le passé est un facteur important

Androgène

hormone masculine

Andrologie

science des troubles spécifiques au système masculin de la reproduction.

Anovulation

absence d'ovulation. Lorsqu'il y a anovulation, il y a imposibilité de procréation, puisque durant les cycles anovulatoires, aucun ovocyte n'est libéré par les ovaires. La durée du cycle menstruel peut être normale, allongée ou raccourcie. Fréquemment, l'anovulation est aussi liée à une perturbation du cycle.

Antagonistes de la GnRH

bloquent le récepteur hormonal, de sorte qu'une ovulation prématurée puisse être empêchée. Voir aussi - > Antagonistes de la GnRH une forme spéciale de la Downregulation

Anticorps

protéines complexes du système immunitaire qui sont produites par le corps et réagissent aux substances inconnues (antigènes)

Anticorps-cardiolipine

il s'agit d'auto-anticorps pouvant être rapportés à de fausses couches répétées et qui sont dirigés contre certaines phospholipides (cardiolipine). Ils auraient une influence négative sur la coagulation du sang.

Aspermie

Défaut d'éjaculation ou absence de sécrétion du sperme malgré l'orgasme

Assisted Hatching

ou éclosion embryonnaire assistée. technique ayant pour but de favoriser l'implantation embryonnaire. L'Assited Hatching s'opère généralement au moyen d'un laser qui perfore la membrane entourant l'embryon (zone pellucide) sans le blesser.

Asthénozoospermie

diminution de la mobilité des spermatozoïdes qui se révèlent plus lents ou moins mobiles que des spermatozoïdes normaux.

Auto-anticorps

luttant contre le propre tissu de l'organisme. Base de beaucoup de maladies que l'on appelle les maladies auto-immunes (p. ex. le rhumatisme)

Avortement

fausse couche. Mort fœtale précoce en début de gestation.

Avortement répétitif

selon la définition, lorsqu'il y a eu plus de trois fausses couches successives. Les origines sont multiples et il est souvent difficile de les déterminer de manière claire. Les causes trouvées peuvent être p. ex. génétiques, organiques, mais également d'ordre infectieux ou immunologique.

Azoospermie

absence totale de spermatozoïdes dans l'éjaculât.

Biopsie

correspond au prélèvement d'un échantillon de tissus sur un individu vivant. En médecine de la Reproduction comme p. ex. une biopsie des testicules visant l'extraction de spermatozoïdes (TESE) pour une ICSI

Biopsie testiculaire

prélèvement chirurgical de tissu testiculaire pour examen ou éventuellement extraction de spermatozoïdes (TESE) pour une procédure ICSI. En cas d'azoospermie, la biopsie testiculaire peut mettre en évidence l'existence ou non d'une spermiogenèse

Blastocyste

un embryon déjà âgé de plusieurs jours (environ 5) et qui laisse apparaître dans son centre un petit kyste.

Capacitation

ensemble des processus physiologiques et biochimiques au travers desquels un spermatozoïde acquiert la capacité de pénétrer dans un ovule et le féconder

Cellules de la granulosa

follicules ovariens qui sécrètent de l'œstrogène et provoquent les la maturation de l'ovule

Cellules de Leydig

ou cellules interstitielles: cellules spéciales du testicule, celles qui sécrètent de la testostérone

Cellules thécales

cellules aplaties du stroma formant une gaine (thèque) autour du follicule ovarien.

Cerclage

cerclage du col de l'utérus. Intervention chirurgicale consistant à encercler le col de l'utérus pour éviter les fausses couches

Cervix

col de l'utérus également nommé «Cervix »

Cervix

col de l'utérus également nommé «Cervix »

Chromopertubation

contrôle de la perméabilité des trompes lors d'une laparoscopie par l'apport d'une solution colorée dans l'utérus dont le passage à travers les trompes est observé

Chromosome

porteur de la substance héréditaire. L'homme possède 46 chromosomes, parmi lesquels deux chromosomes sexuels, chez l'homme X et Y, chez la femme deux X.

Clomiphène

ou plutôt citrate de clomiphène. Médicament à prendre par voie orale, sous forme de comprimés, pour une stimulation hormonale des ovaires .Il conduit cependant souvent à une formation de kystes et, par l'épaississement des mucosités du col de l'utérus entrave la montée des spermatozoïdes dans la cavité utérine.

Col de l'utérus

ouverture étroite de l'utérus. Il représente le premier obstacle que le spermatozoïde doit franchir sur le chemin vers l'ovule

Contraception

ensemble des méthodes visant à éviter, de façon réversible et temporaire, la fécondation

Contractions cardiaques

battement du cœur de l'embryon reconnaissable sous ultrason. Généralement décelable à partir de la 6ème semaine de grossesse.

Corps jaune

nommé aussi Corpus luteum, se forme à l'intérieur de l'ovaire après l'ovulation. Quand l'ovocyte a quitté le follicule, un corps jaune se constitue par des vaisseaux, il donne l'hormone du corps jaune. Elle est l'hormone la plus importante de la deuxième moitié de cycle

Corpus luteum

corps jaune, se formant après l'ovulation.

Courbe de température basale

connue aussi sous le nom de méthode Ogino. Cette méthode servait à l'origine de contraception. Elle se base sur le fait que lors d'un cycle régulier, la température augmente de 0,5° C après l'ovulation. Il est ainsi possible d'évaluer les jours fertiles.

Courbe thermique

appelée aussi méthode Ogino et Knauss; la mesure de la température corporelle matinale (avant le lever) permet par la hausse de température de reconnaître si une fécondation a eu lieu après l'ovulation

Cryoconservation

stockage de matériel biologique (ovules, spermatozoïdes) dans de l'azote liquide à -196°C. Dans le Centre de Procréation Médicalement Assistée, des ovules fécondés ou non fécondés, des spermatozoïdes, du tissu testiculaire et ovarien et en cas exceptionnel justifié des embryons également sont conservés à très basse température.

Cryocycle

ovocytes congelés en stade pronucléaire pouvant être décongelés après une cryoconservation et alors après développement d'un embryon être transférés dans l'utérus (transfert embryonnaire).

Cryptorchidie

malformation congénitale. Le testicule ne descend pas normalement dans le scrotum. Cela conduit à un échauffement chronique du testicule et ainsi à une dégradation de la production de spermatozoïdes, doit être corrigé chez le jeune enfant

Cycle

période entre deux menstruations. Calculé du premier jour des règles jusqu'au premier jour des suivantes. Euménorrhée, polyménorrhée, oligoménorrhée, aménorrhée

Défaut de la phase lutéale

faiblesse du corps jaune

Déformation utérine

apparaissant au cours de la croissance de l'embryon la plupart du temps suite à la fusion incomplète des conduits paramésonéphroniques à l'utérus (canaux de Müller)

Délai de carence

temps sans éjaculation. Devrait s'élever à 3-5 jours avant un spermiogramme. 5 jours est le meilleur espacement, lorsqu'il est possible de planifier :-)

Dexaméthasone

préparation à base de cortisone utilisée en très petites quantités pour traiter un dysfonctionnement de la corticosurrénale du à un taux surélevé d'hormones masculines. (voir aussi test de stimulation à l'ACTH et AGS)

DGP

diagnostic préimplantatoire ou analyse du globule polaire. Film à téléchargement [environ 5,9MB]

DHEAS

sulfate de déhydroépiandrostérone. Un androgène, qui est principalement produit dans les surrénales.

Diagnostic des globules polaires

le globule polaire est un produit de la méiose (division cellulaire). Lors de cette division cellulaire, l'ovule en deux le nombre des 46 chromosomes à celui de 23 chromosomes. Les 23 chromosomes restants sont injectés comme globules polaires dans l'espace périvitellin. L'ovule divise plus tard de nouveau le nombre de chromosomes et éjecte cette fois-ci 23 chromatides comme deuxième globule polaire. Avec l'examen des globules polaires, il est possible de déceler le nombre des chromosomes existants dans l'ovule, de sorte que par le diagnostic des globules polaires, des ovules très probablement génétiquement intacts restent à disposition après la fécondation pour le transfert embryonnaire. Un diagnostic des globules polaires est indicé chez les femmes âgées de plus de 38 ans et chez les femmes avec déjà plusieurs tentatives de thérapie ICSI ayant échoué. Film à télécharger [environ 5,9MB]

Diagnostic préimplantatoire

avant le transfert dans l'utérus, des ovules fécondés in vitro sont examinés sous l'angle des modifications chromosomiques et génétiques

Don d'ovule

mise à disposition d'un ovocyte d'une jeune femme pour une autre femme. Non autorisé en Allemagne. Il s'agit d'une possibilité de thérapie chez les femmes qui ne forment pas de propres ovocytes. Dans ce cas, une femme saine fait un don d'ovocytes après pré-traitement hormonal, qui sont fertilisés avec la sperme du partenaire de la receveuse. Les Embryons résultant de cette opération sont alors transférés dans l'utérus de la destinataire de la donation.

Downregulation

traduit par: «régulation négative» ou régulation à la baisse. Par un apport continu de GnrH, l'hypophyse est désensibilisée et la patiente est mise en «ménopause artificielle». Généralement employée dans le cadre d'une FIV

Ejaculation rétrograde

l'éjaculat prend „la mauvaise voie» lors de l'éjaculation et atterrit dans la vessie. Des troubles nerveux en sont généralement à l'origine et le plus fréquement accompagnés d'un diabète

Embryon

après la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde, celui-ci se divise et est désormais désigné comme «embryon». L'ovule fécondé était qualifié autrefois de zygote.

Embryotransfer

ou transfert embryonnaire

Endocrine

glandes endocrines sécrétant des hormones dans la circulation du sang et régulant ainsi différents processus dans le corps, p. ex. la thyroïde, les glande surrénale, ovaire, les testicules

Endocrinologie

science de la sécrétion interne, autrement dit des hormones

Endogène

synthétisé par l'organisme produit par le corps

Endomètre

muqueuse utérine. Il s'agit du tissu tapissant la cavité utérine qui chaque mois s'épaissit et se desquame de nouveau (menstruation)

Endométriose

«prolifération» de la muqueuse utérine (endomètre) qui apparaît en dehors de la cavité utérine. Sous influence hormonale, elle se propage très fréquemment dans la cavité abdominale. Symptôme typique : saignements douloureux et répétés

Endoscopie

mot grec pour «regarder à l'intérieur». Les endoscopes sont des instruments permettant de visualiser les cavités internes du corps humain; il est donc possible avec l'endoscope d'examiner par exemple l'intérieur de l'estomac (gastroscopie) ou la cavité abdominale (laparoscopie)

Enucléation

extraction ou plutôt extirpation. L'expression est généralement utilisée en rapport avec les myomes qui sont extirpés lors d'une intervention chirurgicale

Estradiol

œstradiol; hormone féminine la plus importante

Euménorrhée

longueur normale de cycle menstruel. Polyménorrhée, oligoménorrhé, aménorrhée

Fécondation

fusion des noyaux d'ovule et de spermatozoïde pour former un nouveau noyau. Le processus de la fécondation commence avec l'imprégnation et s'achève avec la première division de l'ovule fécondé.

Fécondation extra-corporelle

fécondation d'un ovule féminin avec un spermatozoïde masculin à l'extérieur du corps (extra-corporelle); puisque celle-ci s'effectue en laboratoire dans un récipient, on parle aussi de fécondation in-vitro (FIV) avec ou sans injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) au préalable

Fécondation in vitro

ovules prélevés dans les ovaires après traitement de stimulation hormonale pour la fécondation (ponction folliculaire) et mis en contact avec le sperme préparé en dehors de l'organisme dans un boîte stérile (in vitro). Dans le meilleur des cas, cela conduit à la fécondation d'un ou plusieurs ovocytes ainsi qu'à leur développement ultérieur en un ou plusieurs embryons. Au maximum trois embryons sont ensuite réimplantés dans l'utérus et peuvent s'y nider.

Fécondation in vitro

traduit littéralement: fécondation dans l'éprouvette. Abréviation: FIV

Fécondation in vitro

se dit en anglais, «In vitro fertilization“ (IVF). Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans la partie théorique de cette page

Facteur cervical

l'évaluation de la glaire cervicale, de l'ouverture du col de l'utérus et du phénomène de feuille de fougère sous microscope permettent de reconnaître une ovulation imminente

Faiblesse de corps jaune

production diminuée de l'hormone du corps jaune dans la deuxième moitié de cycle

Fertilité

fertilité (fero = je porte; mets au monde); ainsi à l'origine la capacité à mener une grossesse à son terme. Aujourd'hui de manière générale : capacité de procréer (=reproduction).

Fimbria

muqueuse à l'extrémité des trompes de Fallope. La fimbria intercepte l'ovule après l'ovulation.

FIV

signifie «fécondation in vitro». Il ne s'agit en fait en réalité que d'une «fécondation en éprouvette». En dehors du corps féminin, l'ovocyte et les spermatozoïdes sont mis en contact, l'ovocyte sera ainsi fécondé naturellement par les spermatozoïdes. Il en résulte un embryon qui peut alors être transféré dans la cavité utérine

Foetus

ainsi est nommé le bébé à naître une fois le développement des organes achevé donc à partir environ de la 12ième semaine de grossesse.

Follicule

ovule. Ces ovules se trouvent dans l'ovaire. Au cours de chaque cycle croît normalement un de ces follicules, dans lequel l'ovocyte se développe et est libéré durant l'ovulation dans les trompes de Fallope pour être fécondé.

Folliculométrie

mesure de la taille de l'ovule sous ultrason

Fructose

isomère du glucose, produit dans les vésicules séminales qui alimentent les spermatozoïdes en énergie.

FSH

hormone stimulant le follicule. Une hormone de l'hypophyse qui provoque la maturation de l'ovule dans l'ovaire.

Génétique

science étudiant le patrimoine génétique. Beaucoup de maladies ont des origines génétiques, pour la stérilité également il y a quelques causes d'origine génétique

Génétique humaine

science de la transmission des caractères héréditaires, génétique

Galactorrhée

production de lait en absence de grossesse. Symptôme fréquent en cas de hyperprolactinémie

Gamète

l'ovule et le spermatozoïde

Gamètes

cellules reproductrices féminines et masculines, c.-à-d. ovocytes et spermatozoïdes

GIFT

«Gamete Intrafallopian transfert» ou transfert intratubaire de gamètes. Étape intermédiaire entre la FIV et l'insémination. Les ovocytes y sont récoltés comme pour une fécondation in vitro, et injectés au pistolet directement après le ponction avec les spermatozoïdes dans les trompes de Fallope. La fertilisation a lieu alors de nouveau dans le corps, ne suscite plus d'intérêt dans la médecine de reproduction moderne

Glaire cervicale

Les glandes du col de l'utérus produisent une sécrétion se modifiant au cours du cycle mensuel qui favorise le passage des spermatozoïdes dans l'utérus. Peu avant l'ovulation, elle est très liquide (filante) et de plus en plus abondante (PFN)

Glande corticosurrénale

lieu de production des hormones importantes pour le métabolisme (glucocorticoïde comme le cortisol) et régulant la balance hydro-sodée dans le corps (minéralocorticoïdes comme l'aldostérone). Forme en outre le premier stade des androgènes

Globozoospermie

absence d'acrosome chez les spermatozoïdes. De ce fait, une fertilisation d'un ovocyte n'est possible qu'avec une ICSI

GnRH

Hormone Gonadotropin releasing ou gonadolibérine. Hormone de l'hypothalamus qui régule la distribution de la LH et FSH dans l'hypophyse et ainsi en fin de compte la fonction des ovaires

Gonades

glandes qui produisent les gamètes (chez la femme les ovaires, pour l'homme les testicules).

Gonadolibérine (Gonadotropin-releasing Hormon)

nommée aussi GnRH

Gravidité

grossesse

Grossesse extra-utérine

généralement synonyme de grossesse tubaire

Grossesse extra-utérine

grossesse à l'extérieur de l'utérus, spécifiquement dans les trompes de Fallope. Risque élevé de saignements internes. En cas de doute, il est conseillé d'opérer le plus rapidement possible.

Grossesse non évolutive

forme de fausse couche (avortement spontané). Dans ce cas, l'embryon arrête de se développer dans les premières semaines de grossesse. Cela entraine alors une fausse couche, cependant sans règles ou autres signes extérieurs reconnaissables.

Grossesse tubaire

grossesse tubaire (EUG) veut dire une nidation de l'embryon à l'extérieur de l'utérus, pour la plupart du temps, dans les trompes de Fallope

Grossesse tubaire

grossesse siégeant dans la trompe de Fallope

Gynécologie

science des organes génitaux de la femme, des maladies qui leur sont propres

Hatching

également nommée Assisted Hatching ou éclosion assistée. Il s'agit d'une brèche créée dans la zone pellucide de l'embryon (p. ex. avec un faisceau laser) ce qui facilite son éclosion et peut-être aussi l'implantation.

hCG

hormone chorionique ou human chorionic gonadotropin (hCG). C'est un terme compliqué désignant l'hormone de grossesse. Elle est administrée sous forme légèrement modifiée au cours d'une hormonothérapie ayant pour but le déclenchement de l'ovulation

Hirsutisme

apparition d'une pilosité dans des zones inhabituelles pour les femmes (ventre, poitrine, menton). Généralement en raison d'une augmentation des hormones masculines

hMG

gonadotrophine chorionique humaine (hCG). C'est une gonadotrophine (ou gonatropine) qui se compose de LH et FSH et est employée dans le cadre d'une stimulation ovarienne par hormonothérapie

Hormone

molécule messagère produite par une glande endocrine et atteignant l'organe cible (p. ex. hypophyse, ovaire) généralement véhiculée par le sang. L'œstrogène est un exemple connu

Hormone folliculostimulante

FSH, hormone stimulant les ovules et qui peut être administrée sous forme de médicament pour stimuler les ovaires. Provient de l'hypophyse.

Hormones gonadolibérines de l'hypophyse

Gonadolibérine (Gonadotropin-releasing Hormon) nommée aussi GnRH. Règlent la fonction des ovaires (maturation cellulaire et ovulation). Il y a deux gonadolibérines : la LH et la FSH

Hormonothérapie

traitement médicamenteux à base d'hormones bio-identiques administré sous forme d'injections quotidiennes, pour disposer à un moment précis un nombre optimal d'ovocytes mûris, jusqu'à ce que les follicules ovariens aient atteint une dimension suffisante (environ 18 - 20 mm)

HyCoSy

l'hystérosalpingosonographie de contraste ou échographie-hystérosonographie. Examen de la perméabilité tubaire par échographie.

Hydrosalpinx

nommée également Sactosalpinx; lorsque l'une des trompes est remplie d'un liquide

Hyperandrogénie

taux élevé d'hormones masculines dans le sang

Hyperprolactinémie

taux élevé de prolactine

Hypophyse

l'hypophyse ou glande pituitaire est un organe situé à la base de crâne, relié au cerveau. Il produit une multiplicité d'hormones, qui gèrent de nombreux autres organes (ovaire, thyroïde, surrénales etc.)

Hypophyse

glande pituitaire

Hypothalamus

région du diencéphale. Régule les fonctions endocrines par ses connexions avec l'hypophyse en distribuant la GnRH

Hystérosalpingographie

radiographie des trompes de Fallope

Hystéroscopie

visualisation de l'intérieur de la cavité utérine au moyen d'une petite optique spéciale. Examen visant à éviter des modifications qui pourraient perturber la nidation de l'ovule

Hystéroscopie

ou hystéroscopie diagnostique. Examen de l'utérus à l'aide d'une sonde visuelle très fine

ICSI

Injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes (intracytoplasmic sperm injection ou ICSI). Un unique spermatozoïde est injecté dans un ovocyte dans le cadre d'une fécondation in vitro et une fertilisation est ainsi obtenue. Cela s'applique en cas de qualité spermatique très mauvaise

IIT

Insémination intra-tubaire (IIT) ou intratubal insemination (ITI). Les spermatozoïdes sont injectés après préparation dans les trompes

IIU

Insémination intra-utérine (IIU) ou intrauterine insemination (IUI). Les spermatozoïdes sont injectés au fond de la cavité utérine après une préparation correspondante de l'éjaculât

Immunisation

traitement en cas d'avortements répétitifs ou le transfert embryonnaire a échoué à différentes reprises. Si l'on a prouvé qu'une immunodéficience est ou pourrait être la cause des fausses couches répétées, alors cette mesure est appliquée pour améliorer les conditions

Immunologie

étude du système immunitaire de l'organisme et de ses réponses

Implantation

ou nidation (p. ex. de l'embryon dans l'endomètre)

Important -> Œstrogène

Infécondité

désigne de manière générale l'incapacité à obtenir un enfant. Que ce soit par l'incapacité à tomber ou celle de porter une grossesse à son terme (avortement, infertilité)

Infertilité

signifie stérilité. Du point de vue médical : l'incapacité à obtenir un enfant vivant malgré la capacité à tomber enceinte (avortements répétitifs)

Injection d'un colorant bleu

contrôle laparoscopique de la perméabilité des trompes par l'introduction d'une solution colorée par le col de l'utérus, dont l'on observe le passage à travers les trompes.

Insémination

injection de spermatozoïdes dans l'utérus. Cela arrive généralement seulement après que les spermatozoïdes aient été conditionnés par des techniques de préparation spéciales (- >Swim-Up)

Insémination hétérologue

insémination avec du sperme de donneur

Insémination homologue

insémination avec l'utilisation du sperme du conjoint

Insuffisance ovarienne

la fonction insuffisante de l'ovaire est à attribuer soit à une stimulation insuffisante par les hormones supérieures (GnRH, LH, FSH) (insuffisance ovarienne secondaire), soit à l'absence ou à la réaction insuffisante des gamètes ou des follicules (insuffisance ovarienne primaire).

Insuline

hormone importante, se formant dans le pancréas et qui aide à digérer les aliments glucidiques

Kyste chocolat

ou kyste d'endométriose d'apparence brune à cause du sang qui y est emprisonné

L'acrosome

sorte de «chapeau» couvrant la tête du spermatozoïde, membrane dans laquelle se trouvent les substances nécessaires (enzymes) permettant de pénétrer dans l'ovocyte. Voir aussi les globozoospermies.

L'adenomyosis uteri

ou l'adénomyose utérine est une forme spéciale de l'endométriose, avec présence de tissu endométrial dans la muscle utérin (myomètre). Elle est souvent la cause de règles très douloureuses.

L'aménorrhée

absence des règles. On différencie l'aménorrhée dite «primaire», lorsque la femme n'a encore jamais eu de menstruation, de l'aménorrhée «secondaire» quand chez une femme auparavant réglée, la menstruation cesse subitement d'apparaître

Laparoscopie

à l'aide d'une petite incision prés du nombril une caméra spéciale est introduite dans le ventre et les organes internes sont examinés. A l'aide d'un colorant il est également possible de contrôler la perméabilité des trompes. Cette méthode se fait sous anesthésie.

Laparoscopie

appelée également cœlioscopie

LH

hormone lutéinisante. Hormone de l'hypophyse qui déclenche l'ovulation chez un ovocyte mûr.

Médecine de la reproduction

partie de la médecine, avec les mécanismes de la reproduction (biologie de la reproduction), leurs troubles, méthodes de dépistage et de traitement

Ménopause

arrêt des règles. Appelée aussi âge climatérique

Ménopause

on parle de ménopause, si les dernières règles régulières remontent à plus d'une année. A lieu selon les statistiques vers l'âge d'environ 50 ans

Ménopause

période où les ovaires perdent progressivement leur capacité de production d'hormones et d'ovules

Maldescensus testis

ou cryptorchidie. testicule intra-abdominal haut situé

Menstruation

saignements menstruels ou règles

MESA

MESA microsurgical epididymal sperm aspiration ou technique MESA. Spermatozoïdes prélevés dans le tissu testiculaire par aspiration microchirurgicale

MESA

aspiration microchirurgicale du sperme épididymaire ou microsurgical epididymal sperm aspiration (MESA)

missed abortion

avortement manqué ou rétention d'une grossesse arrêtée

MIV

maturation in vitro (MIV) ou in vitro maturation (IVM) ; procédé rare et nouveau de la procréation médicalement assistée p. ex. chez les femmes devant recevoir une chimiothérapie ou sont massivement sujettes à un syndrome d'hyperstimulation; cette méthode est en définitive encore en cours de développement

Monitorage de cycle

surveillance du cycle par ultrason (folliculométrie), des taux hormonaux et examen du facteur cervical afin de déterminer la période d'ovulation

Morphologie

signifie au sens le plus large «aspect». Notion utilisée en particulier avec le spermiogramme visant la description de l'aspect de chaque spermatozoïde. On peut tirer ainsi des conclusions sur la capacité de fonctionnement des spermatozoïdes

Morula

embryon qui forme après quelques jours une masse de cellules ressemblant à des mûres – pour atteindre le stade de morula

Motilité

mobilité. Veut dire ici généralement la mobilité des spermatozoïdes et c'est un critère du spermiogramme. Onparle de motilité stationnaire et motilité progressive. Pour la dernière, on tient même compte d'une motilité progressive rapide. Dans le cas d'une asthénozoospermie, on est en présence d'une motilité progressive restreinte et mauvaise

MPA

acétate de médroxyprogestérone. Une hormone de corps jaune synthétique.

Mucus

voir glaire cervicale

Myomètre

muscle utérin

Myome

tumeur bénigne et nodulaire du muscle utérin

Myome sous-muqueux

myome se trouvant sous la muqueuse utérine. Peut entraver la nidation de l'embryon

Nidation

installation de l'ovule fécondé dans la muqueuse utérine

Normozoospermie

tous les paramètres des spermatozoïdes examinés sont dans la norme (spermiogramme)

Oestradiol

hormone la plus importante ->oestrogène

OHSS

ovarian hyperstimulation syndrome (OHSS) ou syndrome d'hyperstimulation ovarienne (SHSO)

Oligoménorrhée

saignements mensuels rares. Cycles prolongés (>35 jours). Euménorrhée, polyménorrhée, aménorrhée

Oligozoospermie

terme utilisé dans le cadre du spermogramme: veut dire quantité insuffisante de spermatozoïdes

Optimum de fécondation

moment dans le cycle féminin, auquel la conception est la plus probable

Oreillons

cette maladie infantile, si elle apparaît après la puberté, peut donner lieu à des complications comme une inflammation du testicule et une destruction des cellules constituant le sperme

Ovaire

lieu où mûrissent les ovules.

Ovaire

gonade femelle

Ovaires polykystiques

syndrome d'ovaires polykystiques (PCOS)

Ovocyte

cellule sexuelle (gamète) femelle

Ovulation

libération d'un ovule par l'ovaire. L'ovule quitte le follicule et se déplace dans les trompes, où la fécondation a lieu.

Ovule

nommé aussi ovocyte

Péristaltisme

contractions vermiculaires („mouvements péristaltiques“) du muscle d'un organe type boyau comme l'intestin permettant le transport de son contenu. L'utérus agit pendant le cycle comme pompe péristaltique pour le transport dirigé des spermatozoïdes de l'orifice du col utérin ou bien de la glaire cervicale jusque dans la trompe du côté où l'ovulation doit avoir lieu

Péritoine

membrane séreuse tapissant l'abdomen

Pathologique

relatif à la pathologie ou l'état de maladie

PCO-Syndrom

polycystic ovary syndrome (PCOS) ou syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Polykystique entend «de nombreux kystes». On aperçoit de nombreux petits follicules qui ne mûrissent cependant pas. Généralement en rapport avec une hyperandrogenémie et en conséquence une absence d'ovulation. Souvent aussi lié à une surcharge pondérale et/ou à des troubles du métabolisme glucidique

Phénomène de cristallisation «en feuille de fou

peu avant l'ovulation la glande cervicale devient bien filante, reconnaissable sous microscope par une multiplication de ramifications, de façon semblable à une feuille de fougère, d'où le nom

Phase de prolifération

construction de la muqueuse durant la première moitié du cycle avec l'oestradiol comme hormone stimulante

Phase de sécrétion

seconde moitié du cycle, contrôlée par la progestérone durant laquelle les cellules de l'endomètre présentent les signes d'une forte activité des glandes (sécrétion). S'ensuit la phase de prolifération dominée par l'œstrogène

Phase lutéale

période gestative après l'ovulation, soit la seconde moitié du cycle. Tire son nom du corpus luteum

PICSI

dispositif médical consistant à choisir les spermatozoïdes génétiquement intacts sur gel de hyaluronane en vue d'une l'ICSI

PID

diagnostic préimplantatoire (DPI)

Placenta

du latin «gâteau, galette». Organe reliant l'embryon à l'utérus maternel pendant la gestation

Planning familial naturel

ou PFN. A l'aide de la thermométrie et de l'examen de la glaire cervicale, le moment de l'ovulation peut aussi efficacement délimité sans qu'une échographie et un traitement horomonal ne soient nécessaires

Polyménorrhée

cycles trop courts. poly=fréquent Euménorrhée, oligoménorrhée, aménorrhée

Ponction

prélèvement d'ovules dans le cadre de la fécondation in vitro. Une aiguille est introduite sous ultrason dans le follicule et le liquide contenant les ovules est aspiré

Ponction folliculaire

pour le prélèvement d'ovule, une ponction folliculaire du vagin est réalisée par ultrason sous une courte anesthésie générale.

Préparation de sperme

méthodes pour éliminer les sécrétions de la prostate ainsi que les vésicules séminales de l'éjaculat et filtrer seulement les spermatozoïdes à mobilité satisfaisante. Il existe de nombreuses méthodes, la plus connue est celle du - >Swim-Up

Procréation médicalement assistée

souvent, une insémination ou une FIV est également qualifiée de procréation médicalement assistée, cependant la fécondation n'est ici pas artificielle, avec la FIV seule l'endroit est artificiel. Cette notion ne vaut en réalité que pour l'ICSI

Progestérone

hormone de corps jaune. Produite par le corps jaune durant la seconde moitie du cycle.

Prolactine

responsible principalement de la production de lait maternel après la naissance. Est aussi une hormone de stress et peut de ce fait augmenter. Des troubles de la thyroïde peuvent également conduire à une surproduction de prolactine. Un taux surélevé de prolectine perturbe le cycle et la maturation de l'ovule.

Prolactinome

tubercule bénin situé dans l'hypophyse qui produit de la prolactine

Prostate

glande directrice. A côté des spermatozoïdes et de la sécrétion de la vésicule séminale, elle sécrète et stocke le liquide séminal, l'un des constituants du sperme.

Résistance à l'insuline

insensibilisation des récepteurs cellulaires à l'insuline. Par conséquent, cela conduit à une augmentation compensatoire de la sécrétion d'insuline, liée aussi souvent à un syndrome PCO

Reproduction

reproduction (méd.), proprement dit : copie, multiplication

Sactosalpinx

trompe de Fallope obturée par un liquide

Salpinx

trompe de Fallope

Scrotum

ou en langage familier «les bourses», sac de peau protégeant les testicules

Septum

paroi. Généralement désignée en rapport avec l'utérus comme paroi utérine. Une telle paroi peut être formée de tissu conjonctif et gêner la nidation des embryons

Spermatogenèse

désigné également comme spermiogénèse : formation et développement des spermatozoïdes

Spermatozoïde

cellule haploïde sexuelle (ou gamète) mâle

Spermiogramme

examen des spermatozoïdes ou du moins, de l'éjaculat. Les paramètres les plus importants sont : nombre, mobilité et morphologie des spermatozoïdes

Stérilisation définitive

fait de rendre stérile un homme ou une femme. Chez la femme, les trompes sont fermées dans le cadre d'une laparoscopie et pour l'homme une petite incision au niveau du testicule permet de bloquer le canal déférent (vasectomie). Malheureusement, l'expérience montre que cette mesure définitive prise trop tôt peut être succédée d'un nouveau désir d'enfant après un changement partenaire.

Stérilité

terme générique pour définir l'état d'une stérilité involontaire. La notion vaut pour le couple, toutefois un homme ou une femme peut pour certaines raisons également être stéril. A différencier de l'infertilité, qui décrit la capacité à tomber enceinte avec une incapacité simultanée à porter la grossesse à terme. Voir aussi avortement.

Stérilité idiopathique

on entend par « idiopathique » tout ce qui n'est pas explicable en médecine. Signifie dans ce cas précis: stérilité inexpliquée (malgré un examen approfondi), concerne environ 30 % de tous les couples. On suppose alors la cause de la stérilité involontaire d'un niveau immunologique ou biochimique

Stade PN

Stade pronucléaire

Stade pronuclei

lorsque la fécondation a eu lieu,on aperçoit les matériels génétiques d’origine paternelle et maternelle (pronuclei) au centre de l'ovocyte fécondé (devenu zygote). On parle de zygote au stade de deux pronuclei

Stade pronucleus

stade (PN). Au premier jour après la fécondaton, les deux noyaux des spermatozoïde et ovule apparaîssent encore une fois séparés avant la fusion définitive

Subfertilité

fertilité réduite chez l'homme ou la femme

Swim-up

technique spéciale de préparation du sperme. L'éjaculât est ainsi libéré des éléments en provenance de la prostate ou de s vésicules séminales. En outre, seuls les spermatozoïdes à mobilité satisfaisante sont triés par le biais de cette technique.

Syndrôme d'hyperstimulation

ou syndrome d'hyperstimulation ovarienne (SHSO)

Syndrome adrénogénital

défaut enzymatique de synthèse du cortisol. Cela a pour effet une augmentation de la production du premier stade de cortisol, entraînant souvent un excès d'androgènes.

Syndrome de Klinefelter

anomalie numérique des chromosomes. Les hommes concernés ont un chromosome X de trop (XXY au lieu de XY). Cela s'accompagne d'infertilité;

Syndrome de Turner

femmes n'ayant qu'un chromosome X, s'accompagne généralement d'infertilité (chromosomes)

Syndrome OAT

terme employé dans le cadre du spermiogramme: signifie oligoasthénotératozoospermie. Se dit lorsque les spermatozoïdes sont peu nombreux, malformés et assez peu mobiles

Syndrome Sertoli-Cell-only (SCOS)

une notion qui explique une certaine forme de l'infertilité masculine. Ici, seul le tissu de soutien (cellules de Sertoli) se trouve dans le testicule, cependant pas de cellules germinales. Il en résulte une azoospermie

Syndrome d´hyperstimulation (OHSS)

complication rare du traitement hormonal. Fort grossissement des ovaires avec rétentions de liquide dans l'abdomen et danger de trombose sont les principaux problèmes.

Tératozoospermie

ou tératospermie terme issu du spermiogramme: trop grosse quantité de spermatozoïdes mal formés

Temps de liquéfaction

le sperme est visqueux juste après l'éjaculation. Dans la demi-heure qui suit il devient cependant nettement plus liquide (=temps de liquéfaction)

TESE

testicular sperm extraction. Prélèvement testiculaire de spermatozoïdes. Intervention chirurgicale en cas d'azoospermie

Test post-coïtal

ici peu avant l'ovulation succédant un rapport sexuel, la sécrétion du col de l'utérus est examinée sous microscope et permet ainsi de constater la quantité de spermatozoïdes mobiles

Testicules

gonades génératrices mâles

Testostérone

l'hormone masculine la plus connue. Elle est produite par les testicules. Mais également formée dans l'ovaire, la peau et la glande surrénale et n'est donc en aucun cas «masculine», mais seulement contenue en plus petites quantités chez la femme

Transfert embryonnaire

aussi connu sous l'abréviation «TE»; restitution de l'embryon après FIV ou ICSI au moyen d'un petit tuyau. Le transfert est exempt de douleur et a lieu sans anesthésie

Triploïdie

lorsque deux spermatozoïdes fécondent au même moment un ovule, donnant ensuite un embryon avec trois lots chromosomiques, c'est à dire 69 chromosomes au lieu de 46. Ces triploïdes doivent être triés car les enfants ne seraient pas capables de survivre

Trompe de Fallope

épithélium cylindrique partant de l'utérus et dans lequel les ovocytes sont transportés et fécondés.

Trophoblaste

partie de l'embryon qui formera ultérieurement la couche superficielle du placenta

Troubles de la spermatogenèse

troubles du développement des spermatozoïdes dûs à différentes nuisances (influences extérieures, génétiques)

Tube

trompe de Fallope

Utérus

aussi nommé matrice

Utérus arcuatus

ou utérus à fond arqué. Malformation de l'utérus. Désigne un stade préliminaire de l'utérus bicornis, mais sans dédoublement distincte du fond utérin

Utérus bicornis

malformation de l'utérus. On entend par là deux cavités utérines qui se réunissent au niveau du col de l'utérus

Vésicule séminale

une glande qui produit une sécrétion (liquide séminal) se mélangeant aux spermatozoïdes et augmentant leurs chances de survie dans le vagin

Varicocèle

varice au niveau du testicule. Cela conduit à un échauffement du testicule et en conséquence à une insuffisance de production de spermatozoïdes. Peut être éliminée chirurgicalement

Vasectomie

occlusion des canaux déférents (stérilisation)

ZIFT

(zygote intrafallopian transfert ; Zygotentransfer intratubarer) : contrairement à avec l'Embryotranfer avec un rinçage un d'oocytes fertilisés dans l'utérus, le Zygote (oocyte fertilisé) est transféré dans le pus express (TET)

Zone pellucide

membrane enveloppant l'ovocyte. Celle-ci est désépaissie de manière ciblée dans le cadre d'une 'Assisted Hatching, pour faciliter le „glissement“ et la nidation de l'embryon

Zygote

ovule fécondé (premier stade du développement embryonnaire)

 

 

Kinderwunsch Zentrum Berlin: Wir erfüllen Ihren Kinderwunsch im Kinderwunschzentrum für Berlin Potsdam Brandenburg | Kinderwunschbehandlung, Kinderwunschklinik, Sterilität, künstlicher Befruchtung, IVF, ICSI, Insemination, PCO, schwanger werden, Unfruchtbarkeit, Reproduktionsmedizin